Voyage sept 2019….Pièmont, Lombardie

Impressions d’Italie des voyageurs de l’AIA.

Le 11 septembre, nous nous envolons à bord d’un Easy jet ; notre destination : le Piémont et la Lombardie.

Trajet sans histoires hormis le retard à l’aéroport de Nantes ce qui nous fait rejoindre nos chambres à Rivoli vers 23 heures, bien fatigués.

Mais dès le lendemain, 12 septembre, quartier libre : nous découvrons dans nos promenades à travers Turin le charme d’une ville où le piéton est roi, où l’air est sain ; certains découvrent le Po, d’autres la collection exceptionnelle du musée égyptien, puis après un bon repas, grâce à Laura di Nardo, notre guide, Turin dévoile ses richesses architecturales, historiques et…   Culinaires. Oh, les bonnes glaces, les bons gâteaux !

Il n’y a pas que nous à profiter de la douceur de vivre du Piémont : les princes de Savoie en jouissaient bien avant nous. La visite de deux relais de chasse, le palais royal de Venaria avec ses splendides jardins n’ont pour limite que la barrière Alpine, au loin, et le pavillon de chasse de Stupinigi qu’un cerf orgueilleux domine occupent notre journée du 13 septembre. Petit arrêt au retour, près du Quadrilatère Romain pour voir dans le Duomo   la chapelle et le Museo della  Sindone.

 Le matin du 14 septembre, occupation très originale : après les splendeurs artistiques, nous abordons un apprentissage très différent : la gastronomie italienne ; la fabrication des pâtes, les légumes et la viande achetés au marché d’Alba, ville au parfum de chocolat et de noisette, les grands crus de la Morra nous occupent une belle partie de la journée et, repus, il nous reste assez de courage pour le village de Barolo. Au retour, belle promenade dans le Parco del Valentino dédié aux amoureux, où les lampadaires se penchent amoureusement l’un vers l’autre. La visite du Borgo medievale , vestige de l’exposition universelle de1884  va clore notre séjour turinois.

Nous quittons le Piémont pour la Lombardie, le 15 septembre et allons, à nouveau, vivre une journée pleine de surprises et de découvertes ; comme nous en avons pris l’habitude, la culture de l’esprit et les plaisirs de la gastronomie seront au rendez-vous. Visite de la ville de Casale Monferrato avec sa synagogue et sa cathédrale au superbe narthex ; puis en route pour le domaine rizicole avec son dortoir des femmes, qui nous évoque directement    1949 et le célèbre film de Giuseppe de Santis « Riso Amaro ».

Retour vers les merveilles architecturales en cette journée du 16 septembre : donnons, pour la cathédrale,  la parole à Stendhal en 1818 : « Je vous conseille d’aller voir le Dôme…Ces pyramides de marbre blanc si gothiques…se détachant sur le bleu sombre d’un ciel du midi …forment un spectacle unique au monde » ; nous nous promènerons aussi dans la galerie Victor Emmanuel II, verrons la Scala et tellement d’autres merveilles , puis,  après déjeuner,  visite libre avant de nous rendre au Scalo Milano.

Le 17 septembre, nous partons pour la Chartreuse de Pavie, monastère fort intéressant avant d’aller visiter une ville pleine de surprises, Vigevano. Notre guide saura nous faire vivre des découvertes tant artistiques qu’historiques avec un sens du « crescendo » absolument remarquable. Léonard de Vinci, ingénieur, créateur, visionnaire, dont nous avions admiré la statue à Milan, voit ses rêves concrétisés par des maquettes dans une petite ferme pédagogique située en pleine campagne lombarde.

Le 18 septembre, on prépare les valises : adieu les apéros du soir si sympas à Binasco, adieu la douceur de vivre à l’italienne ; petit sursis cependant : la visite du château des Sforza à Milan et celle du quartier financier.

Nous prendrons notre avion qui partira à l’heure et rentrerons chez nous après cette belle parenthèse de 8 jours remplis de bonheurs visuels, gustatifs, olfactifs, où la météo était parfaite, bref que du bonheur.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *