Un po’ di musica, canzoni … di allegria

Orchestra Italiana Bagutti – Una storia di musica che dura da 50 anni.

Dopo gli studi di contrabbasso e pianoforte al Conservatorio « G. Nicolini » della sua città, Franco Bagutti inizia giovanissimo a tenere concerti all’estero col maestro Russato, suo insegnante e primo contrabbasso dell’Orchestra del Teatro alla Scala e, già alla fine degli anni ’60 abbandona il repertorio classico per dedicarsi alla musica leggera. Entra nel complesso guidato dal maestro Vitali, con cui si esibisce in diversi Paesi europei con tappe anche in Oriente e, tornato in Italia, inizia a collaborare con l’orchestra del sassofonista Leo Bruni e con quella del maestro Pippo Caruso (futuro « braccio musicale » di Pippo Baudo), fino a fondare nei primi anni ’70 il suo primo gruppo musicale: « Il Bagu ». Ma è proprio in questo periodo che, visto il successo crescente della musica da ballo, Franco inizia la trasformazione del suo gruppo, e nel 1973 fonda a Piacenza l’Orchestra Franco Bagutti, una formazione destinata a rivoluzionare profondamente la musica da ballo italiana.
Playlist de vidéos

D’après le  site officiel http://www.orchestrabagutti.it/home

Orchestre italien de Bagutti – Une histoire de la musique qui dure depuis 50 ans

Après des études de piano et de contrebasse au Conservatoire de Piacenza, Franco Bagutti a débuté sa carrière par des concerts à l’étranger avec le Maestro Russato, son professeur et premier contrebasse du Teatro alla Scala Orchestra. À la fin des années 60, il rejoint l’ensemble dirigé par le Maestro Vitali et entame des collaborations dans des orchestres de musique classique et légère, qui le conduisent pendant quelques années à travers l’Europe et l’Est. De retour en Italie, il commence à collaborer avec l’orchestre du saxophoniste Leo Bruni et avec celui du maestro Pippo Caruso (futur « bras musical » de Pippo Baudo), jusqu’à fonder son premier groupe musical au début des années 70: « Il Bagu « . Après seulement 2 ans, le petit groupe musical est devenu un véritable orchestre et en 1973 l’Orchestre de Bagutti est officiellement né.
Des temps difficiles pour un orchestre émilien qui veut saper la «primauté romagnole» dans la douceur de ces années: avec le temps, cependant, cette formation musicale parvient à s’imposer dans son propre genre. En effet, Franco Bagutti propose un nouveau style, différent de la «douce Romagne», avec des rythmes plus modérés, mais surtout avec l’introduction des voix, qui deviennent de plus en plus importantes, ainsi que les instruments de musique (accordéon et saxophone in primis).
Dans les années 80, le groupe a consolidé et développé de plus en plus ce style. L’orchestre Bagutti devient un promoteur non seulement de la danse, mais aussi de l’écoute, grâce à l’union des voix et des instruments, créant des polyphonies dansantes.
Le groupe est de plus en plus demandé et, ensemble, le nouveau genre «émilien» grandit, alors Franco Bagutti crée sa première marque de disques, après la sortie de plusieurs disques des années 70: le Bagutti Music Edition.
Nous arrivons aux années 90 et la danse émilienne devient le nouvel antagoniste de la danse romagnole. Franco Bagutti devient l’ancêtre de nouveaux groupes musicaux qui commencent à choisir le nouveau genre et à produire leurs albums aux éditions Bagutti Music.
L’ascension continue: l’Orchestre a toujours été en constante évolution, suivant les mutations sociales et les contaminations d’autres genres musicaux. Une série interminable de concerts commence dans divers lieux italiens, sur des places, dans des théâtres et à travers le monde: Chicago, Detroit, New York, Toronto, Londres sont quelques-unes des scènes internationales atteintes par le groupe. Plusieurs productions de disques se succèdent et quelques apparitions télévisées dans les plus grands diffuseurs sont consolidées, comme la participation pendant plus de deux ans à « Buona Domenica » avec Maurizio Costanzo sur Canale 5, à « Un cirque pour l’été » dirigé par Emanuela Folliero sur Rete 4 et à «Striscia la Notizie» dans les épisodes de Noël.
Les portes s’ouvrent sur les années 2000 et le groupe subit un autre changement important, qui marquera la poursuite de sa grande histoire: l’entrée de son fils Gianmarco aux côtés de son père, qui s’occupera dans un premier temps de l’image du groupe, révolutionnant la partie scénique. . L’orchestre devient l’orchestre italien de Bagutti.
L’air de fraîcheur apporté par le jeune Gianmarco conduira le groupe vers une parfaite conciliation entre tradition et innovation: il deviendra le leader non seulement d’un grand groupe musical, mais d’un véritable spectacle à 360 °.
Dans un décor scénographique impressionnant, au milieu des lumières, de la fumée, des effets spéciaux, des danseurs et des chorégraphies, les musiciens et chanteurs présentent une soirée musicale qui va des pièces inédites du Bagutti Italian Orchestra aux evergreen italiens, internationaux, pop et latino-américains. Un spectacle unique en son genre, mais toujours reconnaissant de ses racines.
C’était le pari gagnant: le passage du relais de père en fils a permis au groupe de perpétuer la tradition d’une formation née il y a 50 ans et de se positionner comme un orchestre de premier plan de la scène musicale italienne. Passion, persévérance, détermination et amour pour son public sont les ingrédients du succès qui ont caractérisé cette histoire, marquant les étapes d’un voyage qui a fait danser des millions de personnes pendant 50 ans et qui continuera de le faire au fil des ans.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La taille maximum du fichier à télécharger doit être de: 512 Mo.
Vous pouvez télécharger: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other.
Les liens vers YouTube, Facebook, Twitter et autres services insérés dans le texte du commentaire seront automatiquement intégrés.