Santa Francesca Romana

Sans doute le prénom le plus présent à l’AIA, il y en a pas loin de 10 ! BONNE FETE aux Françoise !

Françoise Romaine (1384 – † 1440) est une épouse et mère de famille fondatrice des Oblates de Marie appelée depuis oblates de Sainte Françoise Romaine. Elle est reconnue sainte par l’Église catholique et fêtée le 9 mars. Leggi di piu.. sur Wikipédia.

SAINTE FRANÇOISE ROMAINE

Le XVe siècle à Rome se pare d’un printemps éclatant par la sainteté d’une femme qui fut épouse, mère, veuve et enfin religieuse. La vie de Françoise di Ponziani s’est déroulée entre la place Navone où elle fut baptisée en 1384, le Transtévère où elle vécut trente-sept avec son époux Laurent et Tor de Specchi, son étape finale. Elle a bien mérité le nom de Françoise Romaine. Mariée toute jeune, elle a plusieurs enfants qui tous meurent en bas âge. La plaie de cette douleur ne se fermera jamais dans son cœur. De plus, son mari, membre du parti Guelfe, devra partir en exil. Restée seule, Françoise consacre ses journées aux soins de sa vaste maison et donne le maximum de son temps à prier dans les églises et à secourir les pauvres.
La terrible peste qui dévaste Rome en 1414 donne à Françoise le motif du don total selon l’Évangile du Christ. Avec d’autres dames romaines, elle organise une communauté religieuse non cloîtrée, selon l’esprit de saint Benoît : des oblates dans le monde. Pour le public, Françoise reste une grande dame, épouse fidèle et parfaite maîtresse de maison. Personne ne devine les faveurs spirituelles dont elle est gratifiée. Elle aimait son mari avec tendresse, à travers leurs épreuves. Elle avait un grand ami : son ange gardien, son confident qui la guidait et la réconfortait. A la mort de son époux, Françoise rejoint ses compagnes oblates de saint Benoît, au couvent édifié par elle à Tor di Specchi. Après avoir été un exemple des vertus familiales, elle sera un modèle de vie religieuse, dans une vie consacrée à la prière, à la vie fraternelle et au service des pauvres. Françoise de Rome acheva son parcours terrestre le 9 mars 1440.
Françoise vient du nom latin du peuple des « Francs ». (d’après https://www.lejourduseigneur.com/)

Sainte Françoise Romaine annonçant à Rome la fin de la peste,

Voici un tableau qui attire le regard en cette période d’épidémie ! En 1657, dans une toile intitulée Sainte Françoise Romaine annonçant à Rome la fin de la peste, le peintre Nicolas Poussin célébrait la fin du fléau.

La grande peste de 1656 en Italie
Médecin de la peste
Le médecin de la peste, eau-forte de Paulus Fürst 1656

En 1656 une partie de l’Italie – et plus particulièrement le royaume de Naples – fut dévastée par une violente épidémie de peste : sur les 450 000 habitants de Naples, 250 000 succombèrent à la maladie, soit un taux de mortalité de 50 à 60 % de la population ! Peu de temps après, la ville de Rome subit à son tour l’épidémie, contaminée par un marin napolitain qui logea dans les environs. Ici, le taux de mortalité avoisina les 27 %.

Face à ce terrible fléau, la population de Rome s’en remet à la sainte Françoise Romaine (1384-1440) à qui l’on attribua de nombreuses guérisons. Si bien que lorsque l’épidémie commence à décliner en 1657, le cardinal Giulio Rospigliosi, futur pape Clément IX, commande à Nicolas Poussin un tableau en hommage à la sainte.

Leggi di piu.. sur « culturez-vous.com »

Poussin Sainte Françoise Romaine Louvre.jpg

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 512 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded.