Primo Carnera – Le colosse aux pieds d’argile

Né à Sequals dans la Province de Pordenone (Frioul), le jeune Primo Carnera est le premier fils (d’où le prénom de Primo) de Sante et Giovanna Mazziol Carnera. Issu d’une famille très pauvre, il doit travailler tôt pour subvenir à ses besoins. Très tôt déjà, il se distingue par son physique impressionnant : il pèse 7 kg à la naissance, porte les mêmes habits que son père à 10 ans et pèse près de 120 kg à 16 ans. En 1923, il émigre au Mans en France chez un oncle, et commence à travailler comme charpentier, puis rejoint la troupe d’un cirque, en tant qu’homme de foire. En 1925, alors que le cirque s’arrête à Arcachon, il est repéré par l’ancien champion de boxe français Paul Journée qui lui conseille de se lancer dans la boxe. Journée devient son entraîneur et le présente à Léon Sée qui, malgré les doutes sur les qualités de boxe de Carnera, accepte d’être son manager et parvient à en faire une star en truquant plusieurs de ses combats en achetant ou droguant ses adversaires. (‘apres Wikipédia)

Le documentaire d’ARTE 82 min, disponible du 28/04/2020 au 11/05/2020

De bête de foire à monstre du ring, le portrait passionnant de Primo Carnera, emblématique poids lourd de la boxe dont la fulgurante ascension repose sur une vaste supercherie.

Avec son sourire qui rappelle celui du célèbre Requin des James Bond et ses mensurations exceptionnelles (1,97 m pour 122 kg), Primo Carnera n’a pas volé son surnom de « Goliath du Colisée ». Né en 1906 en Italie, il a 17 ans quand il émigre en France pour échapper à la misère. Engagé dans un cirque pour son physique hors norme, il est repéré par Léon Sée, un manager de boxe véreux qui l’emmène tenter sa chance aux États-Unis. Associé à la pègre américaine, ce dernier truque les matchs à l’insu de son poulain, et organise des campagnes de presse faisant passer cet Hercule de foire, doté d’une piètre technique, pour un invincible combattant. D’apres ARTE Lire la suite

Pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Buon giorno,

    Vi signalo che Primo era parente con noi : Sua nonna era la cugina della bisnonna di Meni, mio marito. Quando Meni l’ha incontrato a Sequals gli ha serrato la mano e diceva che sua propria mano era la mettà di quella di Primo Carnera.

    Un altro giorno habbiamo incontrato sua figlia Giovanna da sua madrina, Maria che per noi era la cugina Maria di Sequals.

    Ciao.

    Simone

  2. Giacomina / Jacqueline M.

    Grazie per aver trattare l’attenzione su questo documentario, la vita di Primo Carnera !
    L’ho guardato sto pomeriggio e trovato molto commovente ! Ch’é vita straordinaria fu la sua ! Ho notato che parlava bene l’inglese, il francese e l’italiano evidentemente!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La taille maximum du fichier à télécharger doit être de: 512 MB.
Vous pouvez télécharger: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other.
Les liens vers YouTube, Facebook, Twitter et autres services insérés dans le texte du commentaire seront automatiquement intégrés.