Cine-pizza a casa tua N°3 Il film

PANE ET CIOCCOLATA….PAIN ET CHOCOLAT – 1973…

Un film de Franco Brusati ( 1922-1993) II a surtout fait une carrière de scénariste.

L’acteur principal, Nino Manfredi s’est fait connaître assez tard dans sa carrière mais il a atteint sa notoriété dans les années 60 avec la comédie italienne où il fut très demandé car sa personnalité correspondait parfaitement aux rôles. Nino Manfredi joua jusqu’à la fin de sa vie, en 2004, une carrière de 55 films.

Anna Karina interprète ici un personnage qui va accompagner le protagoniste.

Quel lien ce film entretient-il avec l’AIA ?

Mis à part le fait qu’il s’agit d’un film renommé, d’une période centrale du cinéma italien, d’un acteur des plus connus dans la comédie italienne, PAIN ET CHOCOLAT fait le lien avec la conférence sur l’immigré dans le cinéma français, présentée en novembre 2018. Un cinéma qui prenait le point de vue des Français sur l’immigré italien. Ici, c’est le point de vue de l’immigré italien sur son statut en pays étranger, en l’occurrence la Suisse dans le film.

Le synopsis

En effet, Nino Garofoli a quitté son Italie natale depuis 3 ans, il y a laissé une épouse et deux enfants, pour travailler en Suisse.

Il fait ce qu’il peut pour être à la hauteur mais il se heurte régulièrement à la xénophobie ambiante.

Le registre

Version française ou italienne. Vous avez le choix de la langue, nous n’avons pas trouvé de version sous titrée, mais nous avons pensé intéressant de vous proposer ce film dans les 2 versions. Vous pouvez les regarder dans l’ordre que vous voulez…En français pour comprendre la subtilité de l’histoire, ensuite en italien pour en savourer toute la musique et le charme de la langue.

Dès les premières images, notons des gags qui annoncent une « comédie ».

Des gags qui font rire le spectateur à propos d’un personnage, Nino , décalé par rapport aux autres et aux normes qui l’entourent.

Mais aussi des gags qui permettent de rire « avec » le personnage ; une complicité s’installe entre le personnage et le spectateur à plusieurs reprises au cours du film.

D’où l’importance de suivre le film dans la version qui vous permettra de saisir au mieux la finesse et l’intention des remarques et propos tenus par le personnage.

Le thème de l’exclusion

Dès la première séquence, Nino est exclu des groupes, soit par son comportement, soit dans sa manière de s’habiller, soit parce qu’il est seul au milieu de personnes en famille ou entre amis, soit parce qu’il est pauvre.

De cette différence, une question va se poser « qui suis-je ? »

Pour être accepté, faut-il ressembler aux autres ?

Pour se faire accepter, Nino va devenir « autre » jusqu’au point le plus extrême : le renoncement à soi-même………..

La structure du film

Ce film est organisé en cinq sketchs reliés par un fil conducteur qui est la question de « l’altérité » et de l’échec.

Il est composé également de tableaux qui se répètent et rythment les séquences.

À vos canapés, la pizza pas très loin, sans parler des chouquettes ……….BonS filmS

Bonne soirée

Merci de laisser un commentaire pour nous dire si vous avez aimé ou pas, ou poser des questions..

Marie France , Nicole, Marie

 

Les films

 

PAIN ET CHOCOLAT

 

PANE ET CIOCCOLATA

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La taille maximum du fichier à télécharger doit être de: 512 MB.
Vous pouvez télécharger: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other.
Les liens vers YouTube, Facebook, Twitter et autres services insérés dans le texte du commentaire seront automatiquement intégrés.