Il Tricolore viene adottato per la prima volta

Samedi 7 janvier 1797 (il y a 224 ans)

sabato 7 gennaio 1797 (224 anni fa)

«Raccolgaci un’unica bandiera, una speme: di fonderci insieme, già l’ora suonò. » (Goffredo MameliIl Canto degli Italiani,)

Il Tricolore viene adottato per la prima volta«Compagnoni fa mozione che si renda Universale lo Stendardo o Bandiera Cispadana di tre colori, Verde, Bianco e Rosso e che questi tre colori si usino anche nella Coccarda Cispadana, la quale debba portarsi da tutti. Viene decretato.» È uno stralcio del verbale approvato in una storica assemblea a Reggio Emilia, che riconobbe il Tricolore come bandiera ufficiale della Repubblica Cispadana cui furono chiamati ad aderire tutti gli altri popoli italiani.  Articolo de http://www.mondi.it/almanacco/voce/27012

La conquista francese dell’Italia del nord aveva risvegliato lo spirito unitario nei diversi Stati della Penisola, al cui posto erano nate delle repubbliche d’ispirazione giacobina. Come segno di adesione agli ideali della Rivoluzione e del regime napoleonico, in queste nuove entità vennero adottate bandiere e coccarde che nei colori e nella suddivisione in tre fasce richiamavano il modello francese.

La versione italiana differiva in un colore: il verde in luogo del blu. A idearla nel 1794 furono due studenti dell’Università di Bologna e martiri patrioti: il bolognese Luigi Zamboni e l’astigiano Giovanni Battista de Rolandis (originario di Castell’Alfero). Il loro disegno mise assieme il bianco e il rosso, presenti nel vessillo di molte città del nord (per alcuni s’ispirarono alle rispettive città d’origine, per altri alla città di Milano) con il verde che simboleggiava la speranza di unificare il paese (ma riprendeva anche il colore della divisa della guardia civica milanese).

In poco tempo divenne un segno di riconoscimento per i popoli liberati dal vecchio potere monarchico. Un clima che accompagnò la formazione della Repubblica Cispadana, nata dall’unione delle province di Modena e Reggio Emilia con le ex legazioni pontificie di Ferrara e Bologna. L’atto di costituzione fu ratificato da un’assemblea di 110 delegati, presieduta dal ferrarese Carlo Facci, che venne convocata nella sala dell’archivio ducale di Reggio Emilia (successivamente ribattezzata Sala del Tricolore).

Qui tra gli altri provvedimenti, fu deciso, su mozione del deputato Giuseppe Compagnoni, di adottare il Tricolore come stendardo ufficiale. In questa fase si presentava divisa in tre fasce orizzontali, dai colori rosso-bianco-verde (dall’alto verso il basso), e con al centro il Turcasso o Faretra con quattro frecce, a simboleggiare l’unione delle quattro popolazioni di Bologna, Ferrara, Modena e Reggio Emilia.

Quasi un anno mezzo dopo, con la nascita della Repubblica Cisalpina (che inglobò Cispadana e Transpadana) si passò alla disposizione a fasce verticali, partendo dall’asta con il colore verde. Questo modello durò poco e all’inizio del XIX secolo si optò per un quadrato rosso contenete un rombo bianco che a sua volta racchiudeva un quadrato verde (dal 2000 diventerà lo stendardo del Presidente della Repubblica).

Utilizzato dai moti rivoluzionari degli anni Trenta, il Tricolore tornò in auge con i moti del ’48 fino a diventare l’insegna ufficiale del Regno di Sardegna e conseguentemente del Regno d’Italia. La sistemazione definitiva maturò con la Costituzione, dove, all’art 12 comma 6, si stabilì ordine e tonalità dei colori. Per tutelarla, inoltre, venne introdotto nel codice penale il reato di vilipendio o danneggiamento della bandiera (art. 292).

La sua prima grande celebrazione ebbe luogo in occasione del centenario (1897), quando il poeta Giosuè Carducci fu chiamato a pronunciare un’orazione solenne nell’atrio del palazzo comunale di Reggio Emilia. Esattamente un secolo dopo il Parlamento italiano istituì la giornata nazionale della bandiera.

Samedi 7 janvier 1797 (il y a 224 ans)

«Collectionnez pour nous un seul drapeau, un espoir : pour fusionner, l’heure a déjà sonné » (Goffredo Mameli , Le Chant des Italiens)

Le tricolore est adopté pour la première fois : «Compagnoni propose que le drapeau Standard ou Cispadana en trois couleurs, vert, blanc et rouge, soit rendu universel et que ces trois couleurs soient également utilisées dans la cocarde Cispadana, qui doit être portée par tous. C’est décrété.  » Il s’agit d’un extrait du procès-verbal approuvé lors d’une assemblée historique à Reggio Emilia, qui a reconnu le Tricolore comme le drapeau officiel de la République de Cispadana auquel tous les autres peuples italiens étaient appelés à se joindre. Article de http://www.mondi.it/almanacco/voce/27012

La conquête française du nord de l’Italie avait réveillé l’esprit d’unité dans les différents États de la péninsule, à la place desquels des républiques d’inspiration jacobine étaient nées. En signe d’adhésion aux idéaux de la Révolutionet du régime napoléonien, drapeaux et cocardes ont été adoptés dans ces nouvelles entités qui dans leurs couleurs et dans la division en trois bandes rappellent le modèle français.

La version italienne différait par une couleur: le vert au lieu du bleu. Il a été conçu en 1794 par deux étudiants de l’Université de Bologne et des martyrs patriotiques: Luigi Zamboni de Bologne et Giovanni Battista de Rolandis d’ Asti (originaire de Castell’Alfero). Leur design combinait le blanc et le rouge, présents dans la bannière de nombreuses villes du nord (pour certains, ils se sont inspirés de leurs villes d’origine respectives, pour d’autres par la ville de Milan) avec le vert qui symbolisait l’espoir d’unifier le pays (mais il a également pris la couleur de l’uniforme de la garde civique milanaise).

En peu de temps, il est devenu un signe de reconnaissance pour les peuples affranchis de l’ancien pouvoir monarchique. Un climat qui a accompagné la formation de la République Cispadana , née de l’union des provinces de Modène et Reggio Emilia avec les anciennes légations papales de Ferrare et de Bologne. L’acte de constitution a été ratifié par une assemblée de 110 délégués, présidée par Carlo Facci de Ferrare, qui a été convoqué dans la salle des archives ducales de Reggio Emilia (rebaptisée plus tard Sala del Tricolore ).

Ici, entre autres mesures, il a été décidé sur une motion par le député Giuseppe Compagnoni, pour adopter le Tricolor comme bannière officielle. Dans cette phase, il a été divisé en trois bandes horizontales, de couleurs rouge-blanc-vert (de haut en bas), et avec le Turcasso ou Carquois avec quatre flèches au centre, symbolisant l’union des quatre populations de Bologne, Ferrare, Modène et Reggio Emilia.

Près d’un an et demi plus tard, avec la naissance de la République Cisalpine (qui a incorporé Cispadana et Transpadana), l’arrangement a été réalisé en bandes verticales, à partir de la tige de couleur verte. Ce modèle n’a pas duré longtemps et au début du 19ème siècle ils ont opté pour un carré rouge contenant un losange blanc qui à son tour renfermait un carré vert (à partir de 2000 il deviendra la bannière du président de la République).

Utilisé par les soulèvements révolutionnaires des années 1930, le Tricolor fait un retour avec les soulèvements de 48 jusqu’à devenir le signe officiel du Royaume de Sardaigne et par conséquent du Royaume d’Italie. L’arrangement définitif a mûri avec la Constitution , où, au paragraphe 6 de l’article 12, l’ordre et la tonalité des couleurs ont été établis. En outre, pour le protéger, le délit d’insulte ou d’endommagement du drapeau a été introduit dans le code pénal (art. 292).

Sa première grande célébration eut lieu à l’occasion du centenaire (1897), lorsque le poète Giosuè Carducci fut appelé à prononcer une prière solennelle dans l’atrium du bâtiment municipal de Reggio Emilia. Exactement un siècle plus tard, le Parlement italien a institué lajour du drapeau national .

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 512 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here