Héritage entre l’Italie et la France : questions et réponses clés

Les successions transfrontalières, notamment entre l’Italie et la France, sont souvent très complexes et délicates. Zoom sur les problématiques les plus fréquemment posées dans ce domaine.

Pourquoi vaut-il la peine de rédiger un testament italien ?

Cela vaut vraiment la peine de rédiger un testament italien si l’on possède des biens en Italie. La succession sera soumise au droit italien, ce qui veut dire que tout testament concernant des biens en Italie devra être publié chez un notaire italien. Un notaire italien ne peut pas recevoir de testament rédigé dans une langue étrangère. Leggi di piu.. sur le site du « petit journal.com« 

Pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Vinciguerra Clément

    L’administration italienne est très complexe parce que très procédurière contrairement à ce que l’on pense de ce coté des Alpes. En ce qui concerne les successions depuis 2015 la loi européenne impose que ce soit le notaire de la dernière résidence principale du défunt qui fasse la succession. A lui de s’arranger avec un notaire italien. Par contre certaines choses ne peuvent se transmettre qu’en main propre, les documents des propriétés strictement mis à jour… il faudra certainement se déplacer et nommer un géomètre pour faire les démarches. Le notaire italien attend qu’on lui apporte les documents à jour. Il n’est pas actif comme en France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 512 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here