Des réfugiés politiques italiens en Maine-et-Loire : accueil et intégration (1845-1900)

Une cinquantaine de réfugiés politiques provenant des environs de Rimini, en Emilie-Romagne ont été conduits à Saumur à la fin de l’année 1845. La prise en charge de ces républicains par les autorités et la population dans une conjoncture économique déprimée va poser de nombreux problèmes. Toutefois, l’accueil de ces hommes, jusqu’au départ de la majorité d’entre eux en 1846, sera sans faille. Les quelques exilés restés dans la ville vont être à l’origine de la formation d’une micro-colonie italienne (entre 20 à 30 membres) à Saumur. L’intégration économique de ces transalpins dans un milieu marqué une présence étrangère anecdotique est relativement modeste.

Pourtant, l’ascension sociale de certains Italiens montre que cette société d’accueil pouvait être un terreau favorable pour une intégration rapide et un enrichissement important. La carrière politique d’un des membres de cette communauté, Angelo Bolognesi, prouve également l’ouverture du milieu récepteur. Enfin, l’existence d’un entre soi italien durant cet exil constitue un phénomène remarquable puisque la faiblesse numérique du contingent et son éparpillement au sein de la ville ne favorise pas, a priori, le maintien de cette sociabilité migratoire.

Lire la suite

Des réfugiés politiques italiens
en Maine-et-Loire : accueil et intégration
(1845-1900)
Jérôme HERVE
Étudiant en DEA d’histoire, Paris 1 – Panthéon Sorbonne

Jérôme Hervé, « Des réfugiés politiques italiens en Maine-et-Loire : accueil et intégration (1845-1900) », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 109-4 | 2002, mis en ligne le 20 décembre 2004, consulté le 16 juillet 2019. URL : http://journals.openedition.org/abpo/1512 ; DOI : 10.4000/abpo.1512

https://journals.openedition.org/abpo/1512

Angelo Bolognesi, un des réfugiés romagnol qui a laissé sa trace à Saumur

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *