Civita di Bagnoregio, le plus haut village d’Italie

Il n’y a qu’un pont pour accéder au village de Civita di Bagnoregio. La traversée coûte cinq euros. Une poule aux œufs d’or pour monsieur le maire. La construction permet en effet aux résidants du village d’avoir de vrais avantages fiscaux. Ils ne paient plus certains services de la commune, comme la cantine des enfants et d’autres taxes, grâce à ce pont. D’ordinaire, un million de visiteurs viennent chaque année dans la cité. Mais les touristes ont disparu à cause du coronavirus au grand désespoir des boutiques de souvenirs. Pourtant, Ivana Medori continue d’ouvrir son magasin. Selon elle, cela permet de montrer que les résidants sont en vie et qu’ils attendent les visiteurs. Sans les vacanciers, ils ne sont plus que douze habitants. Mais Civita di Bagnoregio est en danger. Son promontoire s’érode toujours un peu plus chaque année. Les maisons du village sont suspendues au-dessus du vide. Ces dernières années, certaines ont été emportées car la montagne s’effrite. Une situation qui inquiète Luca Constantini. Selon le géologue, la taille du village a diminué au fil des ans. « Son destin sera sûrement de simplement disparaître dans les siècles à venir sauf si on trouve un moyen de ralentir ce mécanisme », ajoute-t-il.
3m57 Publiée le 25 novembre 2020 à 20:37…Dispo + 30j Le journal de 20h de TF1
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 512 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here