Ciné-Pizza Ballando Ballando

Le Bal de l’Histoire, Hommage à ETTORE SCOLA

cineminiGrande réussite pour le dernier ciné-pizza du 24 février, car la salle est comble ! La soirée débute par quelques informations de notre président, Alberto. Il termine en annonçant que désormais l’équipe cinéma Michel/Nicoletta s’est enrichie d’ un membre de plus, car Marie-France, la spécialiste es cinéma italien, a rejoint notre association.
Notre nouvelle amie Marie-France décrit ce film d’Ettore Scola, décédé en janvier dernier et auteur de nombreux succès, souvent connus en France. « Ballando ballando », est un film original, sans aucune parole, absolument muet ! Par contre, les musiques et les chansons s’enchaînent d’un bout à l’autre. Le lieu, une salle de bal, évolue dans le temps. Ce temps s’ouvre avant la dernière guerre, dans les années 1930, et se referme dans les années 80. Les personnages, au nombre de 22, sont les mêmes au fil des ans. Leurs comportements, leurs défauts et leurs maladresses sont mis en valeur et des anecdotes déclenchent les rires. Chaque époque transforme la salle, les habits (plus de 200 !), les musiques, les façons de danser, les accessoires, les boissons… Ce film est une leçon d’histoire, un retour sur cinquante années de vécu. Une mémoire des diverses époques, dont la plus dure rappelle les atrocités de la guerre. Une évolution dans la façon de danser : du couple enlacé des tangos et des valses, au rock acrobatique, à la rumba face à face jusqu’à la danse individuelle aux gesticulations imprévues et très personnelles.
Ces retours en arrière sont émouvants. Les plus jeunes ont écouté leur mère fredonner ces airs devenus historiques. Les anciens ont retrouvé leurs jeunes années. De tout ceci nous avons discuté ensuite, autour d’une table surchargée de mets et de bouteilles de toutes sortes … Il paraît que nous aussi, nous danserons en avril, mercredi 27 avril. L’an dernier nous chantions ? Eh bien, cette année, nous danserons ! Ballando, sempre ballando… cantando, sempre cantando…

fpoitou

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés