Bicerin

Cliquer sur l’image pour ouvrir la recette

Le bicerin

C’est une recette traditionnelle de Turin.

Il était très apprécié de la bourgeoisie au XIX ème siècle qui le dégustait dans les cafés de la ville au petit déjeuner.

Aujourd’hui on le boit en fin de repas comme un café gourmand.


Bicerin en piémontais signifie « petit verre ». C’est le nom d’une boisson typiquement turinoise non alcoolisée, qui tire son nom d’une boisson des années 700, connue sous le nom de « bavareisa ». Cette délicieuse boisson est composée de café, de chocolat et de crème, et est servie dans des verres transparents.

Le rituel du bicerin comprenait initialement les trois ingrédients servis séparément. Mais, déjà au XIXe siècle, ils étaient mélangés dans un seul verre et proposés selon trois variantes : pur e fiur (semblable au cappuccino), pur e barba (café et chocolat), ‘n poc’d tut (« un peu de tout »), incluant les trois ingrédients. Cette dernière recette fut la plus réussie, et a fini par l’emporter sur les autres. La boisson est restée intacte jusqu’à nos jours, et tire son nom des petits verres sans anse dans lesquels elle était habituellement servi (bicerin).

Le goût énergique de cette boisson avec son mélange de chocolat chaud et de café a conquis le cœur des habitants de Turin. En fait, de nombreuses personnalités VIP, telles que Camillo Benso Conte di Cavour, Ernest Hemingway et l’écrivain Alexandre Dumas Père, étaient de grands amateurs de la boisson typique de Turin. Leggi di piu..

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 512 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here