Albert SORDI de Laurel à Fellini

15 juin 1922 naissance d’Alberto SORDI

Alberto Sordi : Être italien pour le meilleur et pour le pire. C’était le trait distinctif des cinquante ans de carrière d’acteur et metteur en scène de l’ Albertone national , l’un des interprètes majeurs de la comédie italienne.

Né à Trastevere, au cœur de la vieille Rome, Alberto Sordi a vécu le romanisme comme un trait essentiel de sa personnalité artistique, donnant une continuité à la grande tradition capitoline qui a commencé avec Aldo Fabrizi et Anna Magnani.

Après ses débuts de doubleur dans les années 1930, durant lesquels il prête sa voix à Oliver Hardy du célèbre duo comique Stanlio & Ollio, et les premières apparitions dans des films sans prétention, sont devenus célèbres entre 1952 et 1955 avec des personnages qui incarnaient les vices de l’Italien moyen : du rôle de profiteur dans Lo sceicco bianco all’infantile de I vitelloni (tous deux réalisés par le grand Federico Fellini) , jusqu’au sympathique et célèbre fainéant d’ Un Américain à Rome (1954). lire la suite sur mondi.it leggi di piu

24 mai 1977 Interview à Cannes d’Alberto SORDI sur sa carrière, sa vie, son enfance. Extrait du film « Un bourgeois petit, petit ». Images d’archive INA

Extrait du film « la grande guerre » de Mario Monicelli

Par Agenore Incrocci, Mario Monicelli
Avec Alberto Sordi, Vittorio Gassman, Silvana Mangano, Bernard Blier.
Titre original La Grande guerra

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.