Ciné-Pizza : « Un viaggio in Italia »

aff_viaggioDans notre nouvelle salle Mandela fraîchement terminée, les cours se mettent en place, sans se gêner l’un l’autre. La chorale du mercredi s’essaie à droite puis à gauche, et apprécie la sonorité. La cuisine n’est pas tout à fait prête, ça ne saurait tarder…

A son tour, la première soirée cinéma-pizza s’organise. L’affiche s’accroche à un gond de porte pendant que la quarantaine de spectateurs s’installe. Nicoletta ouvre la soirée et passe la parole à Michel Mory.

C’est le cinéma d’après guerre, la nouvelle vague. Roberto Rossellini et Ingrid Bergman, bien que mariés chacun de son côté, vivent une liaison sulfureuse mal vue de la presse et des italiens. L’acteur Georges Sanders déteste le pays et déprime. Le film se fait sous de mauvais auspices. L’Italie le boude …, alors que…

Ce film lent, des années 50, montre la solitude qui peut exister au sein d’un couple. Il nous promène dans les sites fabuleux de la région de Naples, le Vésuve, Capri, Pompéi…, la vie de l’époque, les voitures, les vêtements…, les comportements. Au final, c’est la procession religieuse, la foule qui emporte tout, d’un réalisme prenant et bouleversant.

« Viaggio in Italia » est un film à deux facettes. Une facette historique, la Naples d’après-guerre, sa région et ses habitants, et une facette psychologique, de tous les temps, hier, aujourd’hui et demain, celle de la vie de couple.

Puis, comme le veut la tradition, la soirée se termine joyeusement autour d’une table bien pourvue en boire et manger. E ciao tutti, la prossima volta sarà in febbraio !

fpoitou

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés